Comment et quand changer d’assurance auto ?

changer d'assurance auto
Sommaire

La loi met dans l’obligation tout automobiliste à assurer son véhicule en souscrivant à une assurance qui bénéficie à minima d’une clause de «Responsabilité Civile.» Malgré tout, il arrive parfois de vouloir changer d’assurance auto pour diverses raisons : changement de véhicule, modification du budget ou autres besoins, c’est un acte compréhensible.

Depuis la loi Hamon, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, les démarches d’assurance auto sont simplifiées. Si vous souhaitez changer d’assurance auto, mais que vous ne savez pas exactement comment procéder, nous vous expliquons tout dans cet article !

Pourquoi changer d’assurance auto ?

Comme dit précédemment, un changement d’assurance auto a lieu pour de nombreuses raisons. Généralement, ce changement se produit en cours de contrat ou au bout d’un an d’assurance. Les causes les plus communes sont les suivantes :

  • augmentation du prix de l’assurance en cours ;
  • nouveaux besoins qui ne correspondent plus aux garanties actuelles ;
  • changement d’assurance vers une offre moins coûteuse ;
  • vente de véhicule et donc, plus nécessaire d’être assuré ;
  • vol de véhicule ou toute autre disparition ;
  • désir personnel de changement (indemnisation en baisse, services proposés non conformes aux attentes, etc.)

Toutes ses raisons sont valables lors d’un changement d’assurance auto. L’automobiliste est libre de résilier à tout moment le contrat, avec quelques obligations expliquées ci-dessous.  

Puis-je changer d’assurance auto quand je veux ?

La réponse à cette question est brève : oui, vous pouvez changer d’assurance auto quand vous le désirez. Il n’y a qu’une seule condition : que la résiliation ait lieu après la première année de contrat.

Cela est possible grâce à la loi Hamon qui stipule que l’usager peut mettre un terme à son assurance auto lorsqu’il le souhaite, à partir du moment qu’un an s’est écoulé depuis l’adhésion. Cette loi qui renforce la sécurité du consommateur facilite grandement le procédé.   

Lire aussi :  À quoi sert réellement une assurance crédit auto ? Nos explications

Si vous désirez effectuer ce changement avant l’échéance annuelle, il existe quelques exceptions :

Changer d’assurance auto un mois avant la fin de la première année de contrat   

Il vous est possible de changer d’assurance jusqu’à 3 mois avant la date d’anniversaire de votre contrat.

En effet, la loi Chatel de 2005 conforte la protection des assurés en obligeant tout assureur à informer ses clients de l’échéance de la première année de contrat. Cet avis doit être envoyé par courrier 3 mois à 15 jours avant la date en question.

Si vous n’avez rien reçu durant ce délai, vous êtes libre de procéder au changement d’assurance sans frais supplémentaires.  

Changer d’assurance auto lorsque le contrat est en cours

En principe, un contrat auto en cours ne peut être résilié. Cependant, certaines situations personnelles sont considérées comme valides pour un changement en cours d’année.

  • Un déménagement
  • Un changement de profession
  • Un événement personnel : mariage, divorce, naissance…
  • Un départ à la retraite

Pour ce faire, vous devez avertir votre assureur par lettre recommandée avec accusé de réception. Joignez-y des pièces justificatives et procédez à l’envoi dans les 3 mois suivant le changement.

Comment changer d’assurance auto en 3 étapes ?

Si les raisons de vos changements sont citées ci-dessus, sachez que la législation est plus souple dorénavant. Les étapes du processus sont simplifiées. Voici les documents nécessaires pour changer d’assurance auto :

  1. Une photocopie de votre permis de conduire
  2. Votre révélé d’informations avec l’ancien assureur
  3. Une copie de votre certificat d’immatriculation (anciennement « carte grise »)

Comparez les offres et faites votre choix

La première chose à faire est de comparer les différentes offres du marché. Les assureurs ne pratiquent pas les mêmes prix, c’est pourquoi nous vous recommandons de bien analyser les devis d’assurance auto.

Lire aussi :  Quel est le bonus maximum d’assurance auto et comment le calculer ?

Avant de procéder à un comparatif, voici les points à étudier avec intérêt :

  • le prix de votre assurance actuelle ;
  • ses garanties et ses remboursements ;
  • les exclusions de garantie ;
  • le montant de la franchise ;
  • les moyens d’indemnisation.

Ce sont les points fondamentaux de votre offre actuelle. Une fois ses informations réunies, vous pouvez commencer vos comparatifs. Le but est de sélectionner une assurance qui propose le meilleur rapport qualité/prix.

Souscrivez au nouvel assureur

Maintenant que vous avez sélectionné la meilleure offre en fonction de vos besoins, vérifiez avant tout que vous êtes apte à procéder à la résiliation de votre contrat.

Si vous êtes en droit de le résilier, souscrivez sans tarder au nouveau contrat d’assurance auto. N’oubliez pas qu’il est obligatoire d’être assuré pour conduire, sous peine d’amande.

Envoyez votre demande au nouvel assureur avec tous les documents requis. N’hésitez pas à remplir le mandat d’autorisation de l’assureur, afin que toutes les démarches soient réalisées à votre place.

Un mois plus tard, votre nouvelle assurance entre en vigueur  

Durant cette période, vous pouvez déclencher la résiliation de votre assurance. La résiliation diffère selon les cas :

Si elle est réalisée après l’échéance annuelle, l’assureur prend en charge les étapes de résiliation.  

Si la résiliation est demandée dans le cadre du contrat en cours (voir les points cités dans cet article) vous devez contacter votre ancien assureur avec un courrier recommandé.   

Comment mon assurance se résilie-t-elle en cas de vente ou de vol de véhicule ?

C’est une question qui taraude souvent les esprits. Et pour cause, elle inclut plusieurs subtilités importantes à connaître. En cas de vol ou de vente de votre véhicule, le contrat d’assurance est automatiquement suspendu dès que vous prévenez votre assureur.

Lire aussi :  Tout ce qu’il faut savoir sur comment résilier son assurance auto  

Cette suspension prend effet sous 24h, mais notez qu’une suspension des garanties veut aussi signifier que vous ne possédez aucune couverture.

Il est donc impératif d’envoyer un courrier de résiliation sous peine que le contrat mette 6 mois après sa suspension pour prendre fin. Après l’envoi du courrier, la résiliation entre en vigueur dans les dix jours qui suivent.

Il en va de même en cas de vol du véhicule, de vente ou de sa destruction. Vous devez prévenir l’assureur par courrier recommandé durant une période de dix jours. En cas de décès, l’envoi d’un certificat de décès du propriétaire actera la résiliation du contrat.