Comment dégivrer son pare-brise facilement et rapidement ?

dévigrer pare brise
Sommaire

Lorsque l’hiver frappe à la porte, s’il y a bien un désagrément que les automobilistes connaissent que trop bien, c’est le givre. Résultat de la condensation de l’eau qui se solidifie à cause du froid sur les vitres du véhicule, le givre est un phénomène très désagréable.

Quand le pare-brise d’une voiture givre, la pellicule opaque qui le recouvre empêche de circuler en sécurité. Tandis que chacun y va de sa petite astuce, comme allumer le chauffage, verser de l’eau, frotter avec un oignon, comment dégivrer efficacement et rapidement son pare-brise ? Voici nos conseils !

La technique pour dégivrer son pare-brise en quelques secondes

Généralement, le givre se crée au petit matin, lorsque les températures hivernales sont les plus basses. Retrouver les vitres de sa voiture gelée avant d’aller au travail et passer ensuite une vingtaine de minutes à les dégivrer n’est pas une routine optimale.

Pourtant, il existe plusieurs méthodes simples pour enlever le givre de son pare-brise. Les techniques ne demandent pas plus d’une poignée de minutes et celle que nous allons vous présenter se réalise encore plus rapidement.

1/Allumer le moteur de sa voiture

Dans un premier temps, allumez le moteur de votre véhicule. Naturellement, le moteur fait monter la température de la voiture de quelques degrés. Une température supérieure à 5° suffit à enclencher le dégivrage.

Attention : veillez à ne pas activer votre chauffage avec une haute intensité. Vous ne devez pas faire de choc thermique, sous peine d’abîmer vos vitres ou votre pare-brise.

Démarrez le chauffage intérieur en « mode air extérieur » et orientez vos ventilateurs internes vers les vitres.  À ce stade-là, le dégivrage du pare-brise doit être complet. En cas d’un givre persistant, rendez-vous à la seconde étape.

Lire aussi :  Voyant triangle orange avec un point d'exclamation : A quoi ça correspond ?

2/Retirer le givre restant

Nous retrouvons plusieurs produits dégivrants dans le commerce, mais bien souvent, ils contiennent des produits chimiques nocifs pour l’environnement et la santé du consommateur.

Toutefois, il est possible de préparer son propre produit dégivrant de manière rapide et avec très peu d’ingrédients. C’est notamment le cas de la solution que l’on vous recommande : un produit salin composé uniquement de sel et d’eau.

Pour fabriquer votre produit dégivrant maison, il vous faut :

  • Une dose de sel
  • Quatre doses d’eau

Mélangez le sel et l’eau dans un aérosol puis vaporisez le liquide sur le pare-brise givré. Le seul abaisse la température du gel, ce qui le fait fondre instantanément.

Vous pouvez ensuite nettoyer au chiffon doux votre pare-brise ou passer un coup d’essuie-glace.

Comment dégivrer son pare-brise sans gratter ?

L’une des techniques les plus connues pour dégivrer son pare-brise est le fait de gratter sa surface avec un gratte-vitre. C’est souvent un travail fastidieux qui demande plusieurs minutes d’efforts et d’huile de coude afin de dégivrer toute la surface.

Comme la méthode présentée ci-dessus, il existe plusieurs moyens d’enlever le givre d’une vitre sans pour autant la gratter.

Alors que le grattage consiste à enlever le givre encore froid du pare-brise, les autres techniques reposent sur la fonte de celui-ci. Comme le sel, plusieurs éléments ont un pouvoir dégivrant ; c’est notamment le cas des produits acides.

Voici pourquoi nous retrouvons plusieurs solutions efficaces à fabriquer soi-même avant d’asperger son pare-brise :

  • le mélange d’une dose de vinaigre pour trois doses d’eau ;
  • une solution composée d’une dose d’alcool, une autre dose de liquide vaisselle et de quatre doses d’eau ;
  • un temps-pour-temps avec du jus de citron et de l’eau.
Lire aussi :  Combien de km peut-on rouler avec un pneu Michelin ?

À noter : soyez vigilants à la surface sur laquelle appliquer le produit. Évitez de le verser sur les joints ou la carrosserie afin de ne pas risquer de les endommager d’une quelconque manière.

Dégivrer son pare-brise, les gestes à éviter absolument

Plusieurs fausses bonnes idées circulent sur internet. Ces idées sont au mieux inutiles, aux pires nocives. En effet, certaines d’entre elles font plus de dégâts que de bien, en abimant le pare-brise, en provoquant des fissures ou des tâches.

Parmi les choses à ne surtout pas faire, nous retrouvons :

Verser de l’eau chaude

Dans le top 3 des méthodes les plus dangereuses, celle de verser de l’eau chaude sur son pare-brise arrive en tête. Pourtant, c’est un geste qui est malheureusement très répandu.

Le gros danger de verser de l’eau chaude sur la glace de son pare-brise est le risque de choc thermique. Une eau chaude a souvent une température variant de 55° à 90°, si elle est versée sur une surface qui ne dépasse pas les 5°, c’est le choc thermique assuré.

Vous risquez de faire apparaître des fissures, d’éclater votre pare-brise et même si aucun dégât n’est constaté, des micro-fissures sont certainement apparues et fragilisent le verre.

Démarrer les essuie-glaces

L’une des autres choses à éviter et de démarrer les essuie-glaces en espérant que celle-ci chauffe la surface et enlève le givre.

Vos essuie-glaces risquent ainsi de s’abîmer ou d’abîmer leurs balais et leur moteur.

Utiliser un objet non adapté au grattage

Si vous ne possédez pas un gratte-vitre, abandonnez tout simplement l’idée de gratter votre pare-brise. Un objet qui n’est pas prévu pour gratter a de grandes chances d’abîmer la vitre. C’est le cas d’une carte de crédit, d’une clé, ou d’un ouvre-bouteille, etc.

Lire aussi :  Comment convertir un moteur diesel en éthanol ?

Comment éviter que son pare-brise ne gèle en hiver ?

La meilleure solution est d’éviter en amont que son pare-brise ne givre en hiver. Cela peut paraitre compliqué, mais pourtant il existe de nombreuses solutions qui épargnent des séances de dégivrage en hiver.

Deux techniques simples à mettre en place consistent à recouvrir son pare-brise afin d’éviter l’apparition de givre. Pour ce faire :

  • Recouvrez votre pare-brise d’un carton ou de papier journal
  • Recouvrez votre pare-brise à l’aide d’une bâche

De cette manière, la condensation due au froid hivernal aura énormément de mal à se former. Vous pouvez aussi asperger au préalable votre pare-brise des solutions dégivrantes citées précédemment, pour éviter que le givre ne s’installe.

Enfin, il existe aussi une solution plus insolite, mais optimale à la fois : couper une pomme de terre ou un oignon en deux, et frotter son pare-brise la veille.